équipages dans la tourmente



équipages dans la tourmente

 





Un pylône spectaculaire...


Vers 16h00 le Bloch 200 n° 134, immatriculé E-933, de l’escadrille 1/31 s’est mis en pylône à l’atterrissage, en plein centre de la piste, permettant des vues inhabituelles sur l’ensemble de son intrados et de son extrados.


Ce pylône a pour cause, non une faute de pilotage, mais un blocage intempestif des freins...


L’équipage dont les 2 pilotes, le sous-lieutenant Georges Flamand et l’adjudant François Poilane, est indemne.


Les dégâts matériels, moins minimes que la presse ne l’indiquera, sont étendus à la tourelle avant et aux hélices.


L’avion porte les marques de la première escadrille (bande de fuselage et insigne de la SAL 277 dont l’épervier jaune est à peine visible) ainsi que la marque en losange rouge et blanc spécifique au PSV dont le sous-lieutenant Flamand est spécialiste.

3 mars 1938 - Camp d’aviation

S/Lt Georges Flamand